Classique

Clarté et équilibre, la musique se donne un âge de raison dans l’Europe des révolutions. La forme-sonate règne et l’orchestre de Haydn fixe les canons de la musique symphonique que Mozart puis Beethoven amèneront vers des sommets

 

 

Voir aussi ...

    Nos documents

    Permalien vers cette recherche