38 millions ! …

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - Modifié le 24/02/2022 par Oxalide

38 millions ! ... C’est nombre de déplacements à vélo à Lyon en 2021 !

cc.Pixabay-velo

Le nombre de déplacements à vélo à Lyon est en constante augmentation.

A Lyon, en 2021, on compte 27 % de trajets à vélo supplémentaires par rapport à l’année précédente. 38 millions de passages ont  été enregistrés, contre 30 millions en 2020. Un chiffre qui devrait encore progresser les années à venir grâce aux nouveaux aménagements.

La piste cyclable sur les quais du Rhône reste la plus fréquentée, avec près de 3,5 millions de passages enregistrés au cours des douze derniers mois, rapporte le site d’information 20 Minutes.

Selon Fabien Bagnon, vice-président en charge des voiries et des mobilités actives, le nombre de déplacements à vélo va encore s’accroître : « En 2022, nous dépasserons les 40 millions grâce aux aménagements », a-t-il affirmé.

Quels  nouveaux aménagements sont prévus à Lyon pour le vélo ?

Parmi les nouveaux aménagements, un grand projet : le « Réseau Express Vélo », un chemin de 17 km, est en cours de réalisation dans le but relier le quartier du Mas-du-Taureau à Vaulx-en-Velin à Saint-Fons. Celui-ci devrait passer par le campus de La Doua de Villeurbanne, les berges du Rhône et la Halle Tony Garnier.

Le projet devrait être mené à terme courant 2024-2025, mais le premier tronçon, entre le boulevard des Belges et l’avenue Berthelot, sera toutefois accessible dès cette année

Etat des lieux du vélo en France :

Aujourd’hui plus personne ne conteste le retour du vélo dans les grandes agglomérations comme dans les villes moyennes.

Déjà en 2012, dans les villes et agglomérations de plus de 100 000 habitants, 19 % de la voirie comporte un aménagement cyclable.

Mais de grandes disparités existent entre les villes : Strasbourg avec 49% de voies cyclables contre 17% à Rennes ou à Caen. Ainsi  si l’on regarde l’ensemble des agglomérations françaises, la part modale du vélo plafonne à 2,1 % ! C’est dire les efforts qui restent à faire pour donner à la « petite reine » toute sa place dans les déplacements urbains en France.

Toutefois, la France est loin d’égaler les grands modèles nordiques tels Copenhague ou Amsterdam. Si ces deux villes sont aujourd’hui mondialement connues, voire emblématiques pour le déplacement à vélo, c’est grâce au développement dès les années 60 d’une politique vélo .

La France a donc un retard à rattraper et aura donc tout intérêt à s’inspirer de ces grandes villes.

 

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.