logo-article

Une ville à soi

Chi Li

Direction Wuhan et l'échoppe de Mijie

Mijie est une femme forte et est propriétaire d’une échoppe de cirage de chaussures.

Elle emploie plusieurs femmes qui ont toutes une histoire bien à elles.

Dans les journées qui passent dans cette grande ville, les hommes qui viennent se faire cirer les chaussures et les femmes qui les ‘servent’ ont un lien particulier.

Tantôt affectueux, tantôt plus difficile.

Ce court roman édité chez Actes Sud, est un instantané de la société chinoise. Plus particulièrement de la ville de Wuhan. Une foule, du bruit, une agitation presque perpétuelle.

Les descriptions se font parfois poétiques, parfois plus abruptes pour servir un texte qui souhaite raconter un pays.

On se prend au jeu du changement de décor culturel qui dépayse et nous permet de nous questionner.

Des sujets comme l’amitié, l’amour ou la pudeur y sont abordés et donnent du grain à moudre pour passer un bon moment de lecture.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *