logo-article

Scrabble

Michaël Ferrier

Récit initiatique d’une enfance tchadienne

La narration s’ouvre sur une scène de scrabble familial, qui se déploie à l’ombre des bananiers de la cour d’une maison au Tchad. Michaël Ferrier y a passé une enfance « de poussière et de vent », dans les années 70, à la découverte d’un pays attachant par sa crudité et sa beauté. Les quartiers de N’Djamena, les bords du fleuve et la faune constituent un terrain de jeu formidable, le tout dans une grande liberté. Mais cette période marque aussi la fin brutale de l’innocence, avec l’inoubliable violence engendrée par les prémices de la guerre civile. Derrière la quiétude de ce tableau d’ouverture, centrée sur l’apparence du divertissement, se cache en effet une toute autre réalité.

Une chronique lumineuse et tragique, portée par la sublime et sensorielle écriture de Michaël Ferrier. Il nous offre une vue à hauteur d’enfant, dans laquelle la politique est peu explicitée. Préférant mettre sa langue poétique et musicale au service d’une nostalgie de l’Afrique et de l’enfance, dont à ses dires, il n’est jamais sorti. Bouleversant.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *