logo-article

On the grove

Soul Revivers

Sept décennies de reggae en mode mélancolique

 

 

Cet album trouve ses racines dans la commande d’une bande son pour un film de gangsters jamaïcains réalisé en 2017 par Idris Elba. A ce titre le compilateur David Hill avait réuni de nombreuses chansons de reggae couvrant plusieurs décennies. C’est à partir de ce qui restait de ce matériau musical et avec l’aide du DJ Nick Manasseh, qu’est né le projet Soul revivers. Soit une suite de chansons interprétées par des vétérans de la musique reggae accompagné de musiciens britanniques contemporains. Le résultat couvre soixante-dix ans de reggae music. Soul revivers propose ainsi une grande variété d’interprètes. Mais aussi une vraie unité sonore due à la production parfaite du projet. Clairement nous sommes dans une exploration du coté mélancolique du reggae. Mais outre la célébration du genre musical, les auteurs y voient aussi un hommage à la connexion entre la Jamaïque et les quartiers Ladbroke Grove et Notting Hill. Deux quartiers de l’Ouest londonien qui connurent une forte immigration jamaïcaine dans les années 50’ et 60’.

 

 

L’album commence par “No more drama” un morceau sous influence jazz interprété par le nonagénaire Ernest Ranglin. S’ensuit le vétéran Ken Boothe avec la chanson : “Tell me why”, puis entre autres, une magnifique reprise de “Underground” de Curtis Mayfield par le regretté Devon Russel… Au final un album au groove subtil et lancinant pour un résultat éloquent.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.