logo-article

No Balls, No Blues Chips

Superdownhome

Un énergique duo italien s’attaque à la tradition Blues

Superdownhome s’inscrit dans la lignée des Hound Dog Taylor, RL Burnside, Black Keys.  Comme ces derniers ils pratiquent un Blues Roots avec un minimum d’outils, mais avec une efficacité maximum. Et s’ils ne sont pas les premiers à jouer fort avec juste une batterie et une guitare (ou leurs équivalents). Ils ajoutent une petite touche punky ou rock garage aux standards qui modifie fortement le schéma classique.

 

 

Superdownhome revendique l’influence de Seasick Steve et Scott Biram. Mais on peut aussi les situer au croisement optimal entre Jon Spencer Blues Explosion, GA-20 ou ZZ Top. C’est carré et pertinent, bien chanté et bien joué, un brin brutal et minimal, et quasiment parfait.  Les nombreux invités intègrent efficacement la formule apportant  harmonica (Charlie Musselwhite), guitare (Popa Chubby) et chœurs chaleureux. Du blues rugueux et énergique.

 

Vues : 2

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *