logo-article

M. Je-sais-tout : conseils impurs d’un vieux dégueulasse

John Waters

Le réalisateur adepte du mauvais goût nous livre ses mémoires.

John Waters est un artiste culte. Il a d’abord réalisé des films underground dans les années soixante-dix (Pink flamingos…), avant de connaître le succès dans les années quatre-vingt avec les films Hairspray, ou Cry-baby avec Johnny Depp.

Ses films sont transgressifs et radicaux. Avec sa muse Divine, ils ont fait s’étrangler l’Amérique puritaine. A soixante-quinze ans, il est toujours aussi trash, et n’hésite pas à écraser au bulldozer les têtes de ses ennemis : homophobes, racistes et conformistes.

Ses mémoires, pleines d’humour et d’anecdotes, sont un voyage dans le Hollywood des cinquante dernières années, à la rencontre des stars que John Waters a connu. C’est aussi toute l’histoire de la contre-culture américaine depuis les années soixante-dix qui nous est racontée.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *