logo-article

Les sauvages animaux

Johan De Moor / Stephen Desberg

Une bande déssinée où des animaux sauvages inventent le hard rock

Led Zeppelin régna sur la musique rock des années 70. Mais derrière les quatre musiciens se cachait une forte personnalité : Peter Grant. Ce géant britannique imposa sa loi, et ses règles à toute l’industrie de la musique rock et aux tourneurs. Il donna au groupe une liberté totale sur leur création et les rendit riches. Utilisant l’intimidation, les insultes, voire la violence, il devint la référence du manager rock, se vautrant avec ses musiciens dans les pires excès et scandales.

Pour évoquer ce parcours hors normes deux auteurs belges utilisent la métaphore animalière chère à la BD. Ainsi chaque musicien de Led Zeppelin devient un animal sauvage (Lion, Loup, Puma et Zèbre) et le manager est representé en ours. L’album se lit d’une traite et montre les moments décisifs de l’ascension du groupe britannique. Tout n’apparait dans cet ouvrage et pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus : The man who Led Zeppelin : l’incroyable odyssée de Peter Grant, le cinquième homme

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.