logo-article

Le livre noir de la gynécologie

Maltraitances gynécologiques et obstétricales : Libérer la parole des femmes

Mélanie Déchalotte

Cet ouvrage est un recueil de témoignages de femmes, de couples victimes de violences gynécologiques et/ou obstétricales.

Cette expression désigne 

les comportements, actes, paroles, ou omissions commis par le personnel de santé, qui ne sont pas justifiés médicalement ou sont accomplis sans le consentement libre et éclairé d’une femme enceinte, d’une parturiente ou d’une jeune mère .

Dès les années 2000, des associations se mobilisent et militent pour une naissance respectée.

En 2014, grâce au hashtag #PayeTonUterus, le débat prend une ampleur incroyable. Les réseaux sociaux permettent de mettre en lumière des milliers de témoignages.

La parole se libère.

Mélanie Déchalotte, journaliste pour France Culture sur les questions de santé publie ce livre en 2017 dans la mouvance de ce mouvement et pour continuer à porter la voix des usagers.

J’ai eu l’occasion de la rencontrer à cette même période, cette problématique étant au cœur de nos engagements professionnels et/ou associatifs respectifs.

Les nombreuses expériences transposées ici démontrent combien le milieu de la santé et tout particulièrement de la naissance a besoin de retrouver une part d’humanité, évincée par les progrès techniques de ces dernières décennies.

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thèmes :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *