logo-article

La patience de l’immortelle

Michèle Pedinielli

Prix France Bleu Polar 2021

En voilà un “Pastizzu“,

un roman comme un dessert corse, doux en apparence et fort en caractère.

 

 

 

 

 

 

 

Voici le troisième volet des aventures de la détective privée  Ghjulia-Diou-Boccanera créée par Michèle Pedinielli. L’enquête peut se lire seule.

Ghjulia revient en Corse pour assister à l’enterrement de la nièce de son ancien conjoint Joseph Santucci, policier. Le corps de cette jeune mère, brillante journaliste, a été retrouvé dans une voiture calcinée. Troublée par les souvenirs familiaux que l’enquête réaniment, Ghjulia n’aura l’esprit tranquille qu’une fois le coupable retrouvé.

L’autrice se joue des codes et réinvente un personnage attachant. Ecrit à la première personne, les émotions décrites développent un réalisme et une profonde sympathie pour cette quinquagénaire tête brûlée au flair aiguisé.

@Mouloud Zeghebi

Michèle Pedinielli, journaliste et romancière, installée à Nice, campe son récit sur ses terres natales de Tallano et Pero-Casevecchie. Ce roman est l’alibi parfait pour déclarer son amour insulaire, et dénoncer les pratiques immobilières la dénaturant.

Couronnée par le Prix France Bleu du Polar 2021, ce roman fait aussi parti de nombreuses sélections :

Grand Prix de Littérature Policière 2021, Prix de la Ligue de l’imaginaire Cultura, Prix des lecteurs de Quais du Polar 2022.

 

La patience de l’immortelle, Michèle Pedinielli aux éditions L’aube noire,

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.