logo-article

La daronne

d'Hannelore Cayre

Une plume mordante et acérée

Découvrez un phrasé mordant et abrupt qui croque mafia de banlieue et univers juridique d’un œil ciselé. Car l’autrice sait de quoi elle cause, avec son parcours cabossé et son incroyable capacité à rebondir, Hannelore Cayre trempe une plume féroce et “bad ass”.

Du barreau de Paris aux pellicules de caméra, elle transite par l’écriture de son premier roman ” Commis d’office” qu’elle porte elle-même à l’écran, évoquant un avocat commis d’office interprété par Roschdy Zem.

Ses personnages racés étrangers à la notion de concession, gardent en mire leur instinct immoral de survie.

De l’humour, du burlesque pour enrober les injustices sociales qu’elle dénonce, Hannelore Cayre se joue des codes et trace un style inimitable. Ni manichéisme ni caricature, le réalisme criant de ces romans vous interpelle en tant que lecteur, et vous quel choix auriez vous fait ?

En 2017, paraît

“La Daronne” qui gagne plusieurs prix dont le Prix du polar européen et le Grand prix de littérature policière. L’autrice s’amuse au point de paraître en couverture de son roman grimée en trench, foulard et sac tatie.

Le réalisateur Jean-Paul Salomé adapte le roman au cinéma, et choisie Isabelle Huppert pour camper le rôle principal. L’actrice parfaitement utilisée à contre-emploi, avec l’élégance qui la caractérise octroie une aura burlesque au personnage.

Penfant longtemps, je n’ai pas eu les moyens financiers d’être belle et fraîche; maintenant que je les ai, je me rattrape. Vous me verriez, là, en ce moment sur le balcon de mon joli hôtel, on dirait Heidi dans sa montagne.” La Daronne, d’Hannelore Cayre.

 

https://editions-metailie.com/auteur/hannelore-cayre/

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *