logo-article

I hope I know

Seth WALKER

Du Blues, de la country, du jazz, du rock et du Blues

L’avantage des musiques populaires est qu’elles nécessitent souvent peu de moyens financiers et humains, mais demandent plus d’investissement émotionnel. Ainsi avec “I hope I know“, Seth Walker propose un album d’artisan, un album d’apparence simple mais qui donne en toute modestie accès à son cœur (ou son âme). Que demander de plus ? Pour cela Seth Walker combine les genres : gospel, rock, jazz, country, musiques latines et africaines, mais avec toujours le Blues en point de mire. Dans le même état d’esprit les arrangements sont minimaux mais brillants. Et entre le stricte minimum et l’essentiel, son jeu de guitare illumine l’ensemble de l’album. Seth Walker captive de sa voix élégante, toute en retenue et délicatement soulful. Il nous plonge dans un état de grâce apaisée et suspend le temps. Le trouble mélancolique traverse ainsi l’ensemble de l’album et l’essentiel des chansons, les siennes comme les reprises. Celles-ci proviennent d’ailleurs de maitres incontestés comme Dylan, Van Morrison ou Bobby Charles. Que des bons morceaux…

Au final un album humble mais essentiel, le genre de disque qui touche simplement mais profondement.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.