logo-article

Girl

Edna O’Brien

Survivre face à la barbarie : glaçant et lumineux

Au Nord-Est nigérian, un groupe de lycéennes est capturé par les Jas boys, membres de Boko Haram. Emmenées à travers la forêt, les adolescentes sont placées dans un endroit secret, parquées comme du bétail et bombardées d’idéologie haineuse. Violées à maintes reprises avec une sauvagerie sans nom par les combattants, elles affrontent dans l’effroi de véritables scènes de boucherie.
Arrachée aux siens, la jeune Maryam nous raconte dans un monologue fracassant, son long calvaire, son combat obstiné pour survivre et son apprentissage ambivalent et viscéral de la maternité. Sa voix nous fait entendre le destin de ces anciennes captives ostracisées lorsqu’elles parviennent à revenir auprès des leurs.
Il est admirable de voir comment cette grande dame de la littérature irlandaise de 89 ans, engagée pour la cause des femmes, a arpenté le terrain durant 3 années pour se documenter, visitant les camps de déplacés internes, rencontrant des nomades peuls, des franciscains et des associations. Le matériau recueilli lui a permis de donner la parole aux victimes des atrocités commises par la secte, en ponctuant le roman de récits de vie secondaires.
Saisissant tour de force littéraire que cette mise dans la peau d’une adolescente séquestrée, témoignage juste et poignant sans sensiblerie. D’une grande puissance et force incroyable, à la fois terrible et superbe car porteur de résilience et d’espoir.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *