logo-article

Au nom de la biosécurité

Lucile Leclair

Industrialisation des élevages et crise sanitaire : un article du Monde Diplomatique (novembre 2020)

Quelle réponse sanitaire apporter au niveau international pour enrayer les épidémies dans les élevages, alors que certains virus franchissent la barrière des espèces ?

L’auteure, qui a publié tout récemment Pandémies, une production industrielle (Seuil), nous propose des pistes sérieuses de compréhension. La biosécurité en fait partie : ce terme désigne l’ensemble des mesures préventives et réglementaires visant à réduire les risques de diffusion et transmission de maladies infectieuses chez l’homme, l’animal et le végétal.

Il est donc question de normaliser et compartimenter la production en industrialisant les élevages (et donc mettre fin à l’élevage traditionnel – circuit court, plein air…) : les animaux sont soumis à des traitements prophylactiques diminuant leurs défenses immunitaires, la diversité génétiques est réduite, et l’intensification des transports favorise la diffusion d’agents pathogènes.

Au travers des exemples de la fièvre porcine, de la grippe aviaire, mais aussi de plusieurs projets menés en France, en Europe et dans le monde, Lulice Leclair pointe les risques de solutions purement administratives, réglementaires et économiques aux dépens d’un équilibre possible entre le bétail et les hommes.

Le Monde diplomatique est accessible gratuitement en ligne sur Europresse en utilisant votre carte d’abonné.e à la bibliothèque de Lyon.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *