Une drôle de Fête de la Musique

- par Luke Warm

logo-article

Traditionnellement, le 21 juin se tient la Fête de la Musique. En cette période post-confinement, celle-ci devrait être cette année un peu spéciale. C’est dans ce contexte que paraît l’étude commandée par l’association Tous Pour La Musique (TPLM) qui fait le bilan de l’impact du covid-19 sur la filière musicale et le choc est énorme :

– la filière musicale, deuxième industrie culturelle du pays, va perdre 4,5 milliards d’euros sur les 10,2  qu’elle devait générer

– risque sur les 257 000 emplois qui font vivre la musique

– 15000 concerts ont été annulés

– 200 millions de pertes sur les ventes de disques physiques (chute des ventes, report des sorties,…)

– 75 millions de pertes pour les fabricants d’instruments

– 1 million de pertes pour la presse musicale

– manque à gagner de 250 millions d’euros pour la SACEM (en charge de la distribution des droits d’auteurs aux artistes) suite à la fermeture des commerces, bars, discothèques et à l’annulation des concerts et festivals

Retrouvez l’intégralité de l’étude ici

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *