Unanimité pour la loi bibliothèques

- Modifié le 14/10/2021 Paquita Lefranc-Andres

Adoptée à l’unanimité ce mercredi 6 octobre, la loi bibliothèque avait déjà été largement plébiscitée au Sénat en juin dernier. C’est donc désormais acté, une loi relative aux bibliothèques et au développement de la lecture publique va inscrire les missions de ces établissements culturels dans le Code du Patrimoine.

Les 16 000 bibliothèques du pays représentent en effet le premier équipement culturel de France. Véritables lieux de respiration démocratique, elles sont insérées dans le maillage territorial aussi bien en milieu urbain que rural. Or, aucune loi ne définissait jusqu’ici les missions de bibliothèques. C’est désormais chose faite.

Point majeur de cette loi, le texte défend les missions des bibliothécaires en précisant qu’elles “s’exercent dans le respect des principes de pluralisme des courants d’idées et d’opinions, d’égalité d’accès et de neutralité du service public“. Dans le contexte actuel, c’est une manière de protéger ces lieux de la censure comme de toute pression religieuse, politique ou sociale.

Il aborde également la question du libre accès. La bibliothèque est un lieu de liberté pour tout le monde et aucune raison financière ne doit interdire qui que ce soit d’entrer dans une bibliothèque. Et quid de la gratuité ? Cette décision relève de la libre administration des collectivités territoriales. La loi ne peut pas l’imposer.

Enfin un amendement inscrit dans cette loi la lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme qui touchent 7% de la population.

La loi devrait être promulguée avant la fin de l’année.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *