Trump et la philosophie

- par Log

logo-article
@Gordon johnson Pixabay

Le suspense est toujours entier quant aux résultats de l’élection américaine. Alors en attendant, interrogeons-nous sur les questions philosophiques que sa façon de gouverner peut poser.
Pascal Engel analyse avec brio Les leçons de philosophie du président Trump. Car ce spécialiste de philosophie du langage et de la connaissance voit en Donald Trump un « profond philosophe » :

« Il a compris que, non seulement les gens se trompent mais aiment à être trompés. Il est en réalité, peut-être à son corps défendant, un profond philosophe. Ne nous a-t-il pas prévenus qu’il était « un génie très stable » ? Il a eu le mérite de poser un certain nombre de questions philosophiques pérennes. J’en vois au moins sept. » Et de lister les notions sur lesquelles Trump permet de s’interroger comme bien sûr la vérité et la morale.

La série de podcasts Trump dans l’œil des philosophes permet elle de se pencher sur la mise à l’épreuve de la démocratie par le système Trump.

Pour aller plus loin :

Les vices du savoir : essai d’éthique intellectuelle, Pascal Engel

De l’art de dire des conneries, Harry G. Frankfurt

Peuples et populisme, Catherine Colliot-Thélène, Florent Guénard

Philosophie de la post-vérité, Alain Cambier

Le fait en question, sous la direction de Guillaume Lecointre et Sarah Proust

Trump, Alain Badiou

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *