Sortie de scène

- Modifié le 03/06/2020 par FLO L

logo-article

Pour lui c’était donc Le jour et l’heure : Guy Bedos a tiré sa révérence le 28 mai.

Né en 1934, l’année de la première Nuit des longs couteaux en Allemagne et du début de la Longue marche en Chine, cela nous semble si loin et déjà dans l’histoire, mais aussi le même jour que Ruben Aguirre, acteur comique mexicain, le hasard a parfois don d’espièglerie.

Assurément il était une Bête de scène ; il eut longtemps l’Envie de jouer et de nous faire partager ses Petites drôleries et autres méchancetés sans importance ; il lui arrivait parfois d’en avoir ras la casquette : il l’exprimait alors d’un explicite « Je craque ».

Il disait : Je me souviendrai de tout, du pas mauvais et du pas toujours bon comme l’attestent ses Mémoires d’outre-mère.

Pour voir, écouter et lire Guy Bedos à la BmL.

Et (ré)écouter la belle lettre de son fils Nicolas lue sur France Inter. Le jour de la diffusion elle fut immédiatement suivie d’une publicité pour une marque automobile ! Sûr qu’il a dû bien se marrer.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *