Nawal al-Saadawi

- Modifié le 27/03/2021 CR

logo-article
nawal saadawi

La féministe égyptienne s’est éteinte le 21 mars 2021 au Caire. Née en 1931, cette figure controversée dans son pays pour ses prises de positions sur des sujets tabous, comme la sexualité, a lutté sa vie durant contre les inégalités et les violences faites aux femmes.

Ses ouvrages majeurs sont Au début il y avait la femme  et La Femme et le sexe, son premier livre. Ecrit en 1969 en tant que psychiatre, il lui coûte son poste au ministère de la santé.

Nawal al-Saadawi était en outre connue pour son opposition aux régimes autoritaires et à l’extrémisme religieux, ce qui lui coûté sa liberté en 1981 : elle est emprisonnée lors de la répression de l’opposition contre le président Anouat el Sadate. A sa sortie de prison en 1982 elle fonde l’Association de solidarité des femmes arabes et l’Association arabe des droits de l’homme, et raconte son expérience carcérale dans Mémoires de la prison de femmes, paru en 2002.

Elle est également autrice de plusieurs textes de fiction et pièces de théâtre ainsi que d’une autobiographie.

La bibliothèque propose dans son catalogue plusieurs ouvrages de Nawal al-Saadawi :

Pour aller plus loin :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *