Napoléon : une nouvelle polémique

- Modifié le 17/02/2021 ABC

logo-article
Napoléon franchissant les Alpes de Jacques-Louis David

La commémoration du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte divise. Faut-il commémorer l’Empereur, décédé le 5 mai 1821 à Sainte-Hélène ?

Deux siècles après sa mort, la controverse est lancée : le personnage historique préféré des Français, l’homme le plus puissant de son époque, conquérant de l’Europe, bâtisseur de l’Etat moderne, a été appelé le « fossoyeur de la Révolution ». Il a instauré l’Empire, conduit une guerre incessante en sacrifiant environ un million de soldats, inscrit l’infériorité juridique de la femme dans le Code civil et surtout rétabli l’esclavage.

Entre le mythe et la vérité historique sur Napoléon Ier, tout en suscitant quelques passions, l’année 2021 sera l’occasion, d’une part, de faire le point sur la recherche historiographique napoléonienne et, d’autre part, de mettre en lumière les épisodes glorieux et les moments plus sombres de l’histoire de France.

 

Napoleon the Little in a rage with his great French eagle, Thomas Rowlandson

 

Pour aller plus loin :

 

Napoléon : le bicentenaire de sa mort fait polémique

 

Histoire de Lire : Xavier Mauduit, Thierry Lentz, Charles-Eloi Vial

 

2021 : l’année Napoléon – C l’hebdo. Entretien avec Jean Tulard

 

Thierry Lentz :  » Napoléon n’est pas comme le commun des mortels « 

 

L’Anti-Napoléon : la légende noire de l’Empereur, Jean Tulard, éd. Gallimard, 2013

 

Napoléon : l’homme le plus connu après Jésus-Christ, un film de David Grubin, 2005

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *