L’Italie en BD

- par Yôzô-san

Partout dans le monde on célèbre cette semaine la langue italienne. Chaque année la troisième semaine d’octobre est ainsi consacrée à la richesse de cette langue et l’ensemble des productions culturelles du pays. Après avoir mis à l’honneur son industrie musicale (2015), son sens de la mode et son goût du design (2016), son cinéma (2017), ses créations numériques (2018) et ses arts de la scène (2019), c’est cette fois sous l’angle des arts graphiques que la question est abordée avec pour thématique «l’italien entre mots et images : graffitis, illustration, BD ».

XX Edizione della Settimana della Lingua Italiana nel Mondo e negli USA

Comment en effet ne pas mettre en avant la BD italienne quand on sait que c’est à Lucca que se tient le plus ancien, mais aussi le plus grand festival de BD d’Europe (2nd après le Comiket de Tokyo) ? Né en 1965, cet ancêtre du festival international d’Angoulême accueille chaque année quelques 500 000 passionnés. Au programme, BD, comics, manga mais aussi animation, illustration et jeux vidéo.

S’il est difficile de se rendre sur place en cette période d’épidémie, vous pouvez retrouver bon nombre de conférences et de rencontres en ligne à condition de maitriser la langue de Dante, ou plus simplement vous rendre à l’Institut Culturel Italien de Lyon pour y visiter leur superbe exposition intitulée La nouvelle BD : thèmes, auteurs et langage du roman graphique italien qui vous entraînera sur les pas des dessinateurs Paolo Bacilieri, Zerocalcare, Sara Colaone, Manuele Fior, Gipi et bien d’autres dont vous retrouverez les œuvres parmi nos collections.

Buona settimana i buon lettura a tutti !

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *