L’industrie musicale, un secteur en danger d’extinction

- par Luke Warm

Après la lettre ouverte au gouvernement publiée le 23 juillet sur le site du Syndicat des musiques actuelles (SMA) de la part des professionnels de l’événementiel du secteur de la musique (salles de spectacles, tourneur·euses, artistes, syndicats, labels, festivals…), c’est au tour de la scène musicale électronique d’interpeller les pouvoir publics par l’intermédiaire d’une tribune publiée le 31 juillet dans Libération.

D’un côté, dans un texte intitulé “Concerts debout touchés en plein cœur”, les professionnels rappellent qu’après 4 mois d’arrêt complet, aucune perspective claire n’a encore été communiquée pour relancer le secteur. De l’autre, les quelques 170 signataires (Jean-Michel Jarre, Laurent Garnier, Bob Sinclar, Agoria, Étienne de Crécy, Maud Geffray…)  estiment que la « cathédrale des musiques électroniques est en feu » et appellent à la création de « Zones d’urgence de la Fête » encadrées.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *