L’indien imaginaire

- Modifié le 13/10/2021 Y. E.

logo-article
"Chief Black Chicken, Yankton Dakota (Sioux)" by Puzzler4879 is licensed under CC BY-NC 2.0

 

Récemment, l’image des peuples autochtones dans les œuvres de fiction a été le centre d’une polémique aux multiples rebondissements au Québec. Dans ce contexte tendu, il est d’autant plus pertinent de s’interroger sur l’origine de nos représentations.

Ainsi, “l’Indien d’Amérique”, ses plumes et son calumet constituent encore le cliché incontournable lorsque l’on évoque, en France, les populations natives d’Amérique du nord. Pourtant cette image est, pour une très large part, le résultat d’une construction iconographique progressive. Les récits de voyages, les spectacles, la peinture et le cinéma ont ainsi créé dans le regard occidental un indien fantasmé. Sur la piste des Sioux, l’exposition du musée des Confluences qui débute vendredi 22 octobre prochain, nous invite à suivre ce processus au cours duquel la figure du Sioux en est venue à représenter à elle seule l’ensemble des cultures natives nord américaines.

Affiche de l'exposition sur la piste des Sioux

 

Pour dépasser les stéréotypes et découvrir les cultures autochtones d’Amérique du Nord vous pouvez consulter dans nos collections:

Indiens des plaines, Catalogue d’exposition, Musée du quai Branly :
ce catalogue d’exposition présente 140 objets représentatifs de la richesse des cultures matérielles de le région des grandes plaines.

Les civilisations des Indiens d’Amérique du Nord, sous la direction de Christian F. Feest
Cet ouvrage illustre la diversité culturelle des peuples autochtones d’Amérique du Nord, loin de l’image de l'”Indien d’Amérique”.

Notre cœur bat à Wounded Knee  : l’Amérique indienne de 1890 à aujourd’hui, de David Treuer : L’histoire des peuples autochtones ne s’est pas arrêtée avec la fin des guerres indiennes. Cet ouvrage dépeint la résilience et l’adaptabilité dont ils ont fait preuve de la fin du XIXe siècle à nos jours.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *