L’art de se donner pleine conscience

- pj

logo-article

L’art en pleine conscience semble avoir le vent en poupe. De plus en plus régulièrement, des groupes d’adeptes mindful s’emparent paisiblement des musées pour y prendre des bains de peinture et de sculpture. L’expérience est immersive, intense et intime nous dit-on. Des séances ont ainsi lieu le dimanche matin au Musée des Beaux-Arts de Lyon.

En matière d’art de pleine conscience, êtes-vous plutôt baroque, minimal, fauve, fluxus ? La question ne semble pas se poser en ces termes. Et à la question pourquoi méditer à plusieurs, en position assise ou allongée, devant une œuvre, nous répondrons courageusement pourquoi pas. Attention toutefois à ne pas fermer les yeux trop longtemps sans quoi l’exercice atteint rapidement sa limite.

Après tout, Beuys s’exprimait aussi à la manière d’un chaman et la spiritualité n’est pas absente du monde artistique. A Paris s’ouvre le 19 novembre une exposition au programme explicite Art & Méditation dont le commissaire est également fondateur du Musée de l’Invisible.

Enfin, les œuvres présentées à Lyon dans le cadre de la Biennale d’art contemporain, intitulée Manifesto Of Fragility, sont sans doute par nature, propices à cette forme de contemplation spirituelle et d’extimité.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.