La pleine lune, un phénomène qui affecte plus le sommeil des hommes ?

- scorroyer

Hier, 21 septembre, marquait la présence de la dernière pleine lune de l’été.

Durant les jours précédents, vous avez pu avoir des difficultés à trouver le sommeil. Si tel est le cas, vous êtes sans doute “luno-sensible”.

Une étude suédoise publiée récemment au sein de la revue “Science of the total environment” a enregistré le sommeil de 852 personnes vivants à Uppsala durant tout un cycle lunaire (environ 30 jours).

Pour collecter les données, des polysomnographies ont été réalisées par chaque participant à l’étude.

Les résultats, liés aux données récoltées lors de ces examens, ont démontré un sommeil plus court durant les nuits qui précèdent la pleine lune. Ce phénomène s’est avéré plus important chez les hommes que chez les femmes.

Cela confirme les résultats d’autres études liées au sommeil en période de pleine lune, également évoqués dans l’article.

Plus d’infos sur : Top santé : A la pleine lune, les hommes dorment moins bien que les femmes

Vues : 0

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *