Jeu, set & match : le Tennis dans la fiction

- Modifié le 21/05/2021 Léa G

logo-article
Image par hansmarkutt de Pixabay

Alors que le tournois de Roland Garros bat son plein, intéressons-nous au rapport entre le Tennis et la littérature.

 

Nous avions déjà parlé dans de précédents articles et brèves du lien entre le ballon rond et la littérature, mais qu’en est-il du plus élégant des sports de raquette ?

  • Un weekend à New-York de Benjamin Markovits raconte quelques jours de la vie de Paul Essinger et sa famille, alors qu’il est qualifié pour l’US Open.
  • D’un autre grand auteur américain, David Foster Wallace, on peut citer le roman fleuve L’infinie comédie, dont l’un des personnages principaux est un joueur de tennis professionnel.
  • Enfin, ne passez pas à côté du premier roman de Thomas André, L’Avantage, dont l’écriture vive fait écho à la beauté de l’échange entre deux tennismen aguerris.

 

De quoi prolonger le plaisir d’un beau jeu, set et match, de la terre battue aux pages d’un bon roman.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *