Au nom de la voix

- Modifié le 06/07/2021 FLO L

logo-article
La voix humaine - Jean Cocteau - Simone Signoret

Des festivals littéraires et un concours qui mettent la lecture à voix haute à l’honneur, une épreuve de Grand oral pour les candidats au bac, des podcasts à profusion ( En 2020, deux nouveaux podcasts ont été créés dans le monde chaque minute. ) et un seul et même outil naturel : la voix.

Selon le dictionnaire la voix, chez l’homme c’est : l’ensemble des sons produits par les vibrations des cordes vocales. Une affaire de pure mécanique en somme. Pourtant comment ignorer que la voix est toujours porteuse d’émotions ?

La littérature, grande déchiffreuse des émotions, souligne l’importance de notre attachement, volontaire ou non, aux voix familières, aux voix aimées, aux voix perdues.

Denis Podalydès avec Voix off exécute un beau tour de la question,  en évoquant les voix des membres de sa famille ainsi que les voix de certains acteurs qui l’ont influencé et qu’il imite avec talent. Grand lecteur il fait vivre les mots des autres par sa voix dans l’enregistrement de livres audio.

Je confie à la voix le soin de me représenter tout entier.

 

Dans La voix sombre la poétesse Ryoko Sekiguchi nous donne d’ailleurs ce précieux conseil :

Enregistrez la voix de ceux qui vous sont chers.

Lorsqu’un proche disparaît on garde une image incarnée grâce aux photos mais rarement le son de la voix. C’était peut-être la voix de celle ou celui qui, dans notre enfance, nous racontait des histoires. On souhaiterait pouvoir l’entendre encore cette voix qui jouait le rire et le chagrin, le suspens et la peur.

Et bouquet final en matière de voix et d’émotions : La voix humaine de Jean Cocteau où une femme délaissée par son amant parle avec lui au téléphone pour la dernière fois. Parmi les différentes interprètes mention spéciale à Simone Signoret qui enregistre, depuis sa chambre, le texte en 1964 ; elle recevra le Grand prix de l’Académie du disque.

Partager cet article

Poster un commentaire

One thought on “Au nom de la voix”

  1. benand dit :

    Lu : bonjour et merci Flo ( C Marie Jeanne B ! une ex collègue )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *