Hommage à Anna Halprin

- Hélèna D.

La danseuse, chorégraphe et enseignante américaine Anna Halprin s’en est allée, à l’âge de 100 ans , le 26 mai dernier. Pionnière de la danse contemporaine, elle a ouvert la voie à la postmodern dance américaine.

C’est elle, selon Jacqueline Caux, qui, dès le début des années 1950, a lancé la performance. Elle n’a cessé de révolutionner le champ de la danse, notamment avec ses « rituels », « happenings » et « task« (tâche). Elle lie la vie et l’art. Pour Anna Halprin, « la danse n’a pas à être belle, elle fait simplement partie de la vie ».

Elle a abolit les frontières entre la scène et le public. Elle a créé dans et avec la nature. En baskets ou en talons aiguilles, elle est l’une des premières chorégraphes a faire des représentations dans des parkings, chantiers, hangars d’aéroport, et aussi dans les prisons, collèges et quartiers défavorisés. Elle a également initié des ateliers de danse-thérapie.

Son unique injonction était : «Dansez votre vie !»

Pour aller plus loin

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *