Grâce à la thérapie génique, un patient recouvre partiellement la vue

- Sabine Bachut

Un homme rendu aveugle par une maladie génétique dégénérative a pu partiellement récupérer la vue grâce à la thérapie génique et à une rééducation à base de stimulation lumineuse. C’est la première fois que cette technique, appelée optogénétique a abouti à une récupération, même partielle, de la fonction visuelle.

Le patient est atteint de rétinopathie pigmentaire qui provoque une destruction des cellules photoréceptrices de la rétine, entraînant une perte progressive de la vue. Il peut désormais percevoir la lumière, identifier quelques objets, selon l’étude.

« Les personnes aveugles atteintes de différents types de maladies neurodégénératives des photorécepteurs » mais conservant « un nerf optique fonctionnel » seront « potentiellement éligibles pour le traitement, explique le Pr José-Alain Sahel, fondateur en 2009 de l’Institut de la vision, dédié aux maladies de la rétine. « Mais il faudra du temps avant que cette thérapie puisse être proposée ».

Des explication plus développées sont à retrouver sur le site de l’Inserm : Un patient aveugle récupère partiellement la vue après une thérapie optogénétique

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *