Disparition de Jean Graton, créateur de Michel Vaillant

- Yôzô-san

Jean Graton, le papa du célébrissime Michel Vaillant nous a s’est éteint jeudi 21 janvier à Bruxelles. Avec lui, c’est tout un pan de l’histoire de la bande-dessinée franco-belge qui se ferme.

 

Né en 1923 à Nantes, il est très tôt familiarisé avec les circuits par son père qui dirige un club de moto et qui l’élève seul après le décès de son épouse.

Profondément marqué par le travail d’usine éreintant et peu épanouissant qu’il effectue dès l’âge de 16 ans dans les chantiers navals pendant la guerre alors que son père est prisonnier des Allemands, il se donnera pour objectif de faire de sa passion pour le dessin son métier.

pictureAu sortir de la guerre, le jeune homme émigre en Belgique, terre de la BD, bien décidé à se faire un nom dans le milieu. Après des débuts comme dessinateur publicitaire puis sportif il entre en 1951 à l’agence de presse spécialisée dans la diffusion de BD qu’est World Press. En son sein, il fera ses classes et apprendra aux côtés de grands noms comme Charlier, Joly, Hubinon ou encore Mitacq. Là-bas, il va pendant un an illustrer Les Histoires de l’Oncle Paul, bande-dessinée documentaire publiée dans la revue Spirou, avant d’y publier sa première histoire originale, La Première Ronde, autour du Grand Prix Belge de F1.

La suite, tout le monde la connait… devant l’enthousiasme des lecteurs, le rédacteur en chef de Tintin va lui proposer de créer son propre personnage… et c’est ainsi qu’est né Michel Vaillant.

 

pictureAvec quelques 70 tomes, la saga est un véritable monument du 9e art qui fera vibrer des générations entières de lecteurs, suscitant même des vocations chez certains comme Alain Prost. Fort d’un dessin dynamique et réaliste qui sait retranscrire la vitesse des bolides et la complexité de leurs mécaniques et armé d’un scénario extrêmement documenté, Jean Graton a rendu le monde du sport automobile accessible à tous et en a fait rêver plus d’un. Rien de plus normal dès lors, que l’homme soit désormais pleuré autant par ses lecteurs, que par les coureurs et amateurs de sport automobile du monde entier.

 

Pour aller plus loin :

Jean Graton et Michel Vaillant : l’aventure automobile par Xavier Chimits et Philippe Graton

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *