Aliments bons pour le moral, vrai ou faux ?

- Sabine Bachut

D’après le professeur Lejoyeux, chef de service psychiatrie, la réponse est : pas vraiment. Pour lui, aucun aliment ne peut être pris dans le but de rendre joyeux. A part l’alcool mais les effets à long terme sont plutôt nocifs, entraînant fatigue et déprime. A l’instar de nombreuses drogues.

Par contre, il rejoint de nombreux spécialistes qui pensent qu’un état de bien-être dépend aussi de notre alimentation. En effet des déficits peuvent mener à des états d’anxiété ou de dépression. Il souligne notamment le cas des isoflavones – que l’on peut notamment retrouver dans le soja, les légumes secs, les pommes, le thé – qui ont des effets avérés sur le maintien des fonctions cardiaques et du capital. Elles peuvent cependant aussi poser des soucis de santé en trop grande quantité. Mêmes constatations pour le magnésium qu’on trouve dans le chocolat noir par exemple. D’autre part, les personnes qui consomment des aliments comme de la choucroute, des cornichons, des aliments fermentés auraient aussi une meilleure santé mentale car ces aliments faciliteraient la production par l’intestin de neuromédiateurs « protecteurs » de la bonne humeur, par des mécanismes encore peu compris par la science.

Les fruits auraient aussi leur importance en terme d’apport de vitamines.

Les explications plus développées en vidéo :

Et quelques articles avec des idées d’aliments « bon pour le moral » :

Et des livres dans nos rayons !

picturepicturepicture

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *