47 résultats trouvés

Article par Département Civilisation -

La wilderness, l’Eden africain et les mythes de l’environnementalisme

La protection de la nature et de notre environnement est aujourd’hui devenue une urgence absolue. Pourtant malgré une idée reçue, la conscience écologique ne date pas d’hier et s’avère plutôt concomitante de l’extension d’une certaine idéologie moderne et capitaliste. En effet, à mesure que l’environnement naturel subissait les conséquences des dynamiques d’appropriation et d’exploitation des ressources, des politiques de préservation de la nature ont vu le jour. A la fin du XIXème siècle, la création de parcs nationaux constitue, pour les environnementalistes, une garantie de cette préservation au travers de la wilderness américaine ou bien d’un Éden africain. Mais derrière cette forêt de représentations mythiques de la nature se cachent tout autant de réalités aux conséquences souvent dévastatrices...

Article par Jean-Baptiste Desplanches -

La Déclaration de Windhoek

Journée internationale de la liberté de la presse

À l'occasion de l'édition 2021 de la Journée internationale de la liberté de la presse le 3 mai prochain, il est important de rappeler certain combats, certaines initiatives qui ont contribué à la diffusion d'une presse libre dans le monde entier. Cette année précisément, célèbre le trentième anniversaire de la Déclaration de Windhoek.

Article par Département Civilisation -

Histoire

Mémoire de l’Italie fasciste en Ethiopie (2/2)

Analyse d'un roman historique

Après avoir vu comment "Tous, sauf moi" le roman de Francesca Melandri traite avec minutie l'histoire coloniale de l'Italie en Ethiopie, attardons nous maintenant sur la façon dont elle aborde le silence, l'occultation de la mémoire, le refoulement des souvenirs, et les conséquences de tout cela dans l'Italie d'aujourd'hui.

Article par Département Civilisation -

Histoire

Mémoire de l’Italie fasciste en Ethiopie (1/2)

Analyse d'un roman historique

La romancière italienne Francesca Melandri fait de l’histoire la matière de ses romans et elle la travaille avec adresse. Dans ses ouvrages Eva dort ou Plus haut que la mer, elle évoque respectivement l’histoire du Tyrol du Sud, ou celle des brigades rouges dans les années 70, et elle tisse les liens entre l’histoire de son pays et celle de ses personnages. Dans son dernier livre sorti en 2019, Tous, sauf moi, (titre original : Sangue giusto), elle s’attaque à l’histoire du fascisme italien et à son aspect colonial, dévoilant toute la complexité de sa mémoire et de sa transmission.