42 résultats trouvés

Article par Myriam B -

La littérature à l’heure de l’anthropocène

Face au déclin annoncé de notre planète, se sont les voix des scientifiques et des politiques que l'on entend le plus souvent. Et pourtant, ils ne sont pas les seuls à s'interroger sur notre devenir ou sur les actions à entreprendre. Romanciers et poètes aussi ont leur mot à dire...

Article par pj -

philosophie

L’avenir impossible

Brève introduction à l'intensité de pensée de Mark Fisher (1968-2017)

« Il est plus facile d’imaginer la fin du monde que celle du capitalisme ». En débutant son livre, Le Réalisme capitaliste, par cette rude sentence, Mark Fisher nous offre le point d'orgue d'un diagnostic éclairant.

Article par mj -

Quand les lettres se font littérature

Correspondances d’écrivains

Ecrire une lettre, tout le monde en a fait l'expérience au moins une fois dans sa vie, à un ami, un parent, pour des raisons professionnelles ou administratives ... Si de surcroit vous êtes un grand écrivain en devenir (qui sait ?), vous aurez donné ainsi sans le vouloir, sans le savoir, une quantité de travail à la postérité. Car votre lettre, si tant est qu'elle soit conservée et qu'on la retrouve bien sûr, sera disséquée, analysée par un bataillon de critiques littéraires, de sociologues, d'historiens, de psychanalystes et j'en passe.

Article par BOXER -

1940-1944

Collaboration, prénoms

Que restera-t-il de la Collaboration ? Peut-être des trajectoires, peut-être des visages, peut-être encore des prénoms, qui sait. Remontons le temps et tâchons de survoler les horizons littéraires, historiques et artistiques de ce passé qui ne passe pas : Vichy 40-44.

Article par FLO L -

L’écriture d’un deuil impossible

Ils s’appellent Pauline, Martin, Agathe, Inès, Camille, Gabriel, Léopoldine, Anatole ; ils sont des enfants éternels. Des enfants morts de maladie ou dans un accident et qui ne grandiront jamais. Tout naturellement un écrivain frappé de ce deuil absolu, pour ne pas renoncer à certaines images, cherche par l’écriture à évoquer l’enfant disparu, l’enfant du temps des souvenirs communs. Les mots, s’ils ne triomphent pas à redonner la vie, sont le matériau à opposer au silence. Comment les écrivains s’en sortent-ils face à cette mort scandaleuse ? Que nous disent leurs textes sur le regard que nous posons, ou refusons de poser, sur la mort ?

Article par Benoît S. -

Quand le fait divers fascine les écrivains

De l’enquête judiciaire à l’enquête littéraire

La France n’a plus besoin de regarder le Journal Télévisé de 20H pour avoir peur ! En effet, la rubrique fait divers se taille une place croissante dans les romans français (mais peut-on encore parler de romans ?). On observe ainsi, ces dernières années, un désintérêt pour la fiction au profit du réel et plus particulièrement du fait divers. Une hérésie dans un pays où le roman occupe une place bien particulière dans l’imaginaire collectif, quelque part entre la gastronomie et la Révolution. Alors, est-ce que le diagnostic est grave, Docteur ?