Thyroïde

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par Cécile CXR

Malgré sa petite taille et son faible poids (moins de 20g) cet organe très important contrôle notre métabolisme et le fonctionnement normal de chaque cellule de l’organisme...

800px-Thyroid_gland-fr.svg
800px-Thyroid_gland-fr.svg Source : Wikipédia

A quoi sert la thyroïde ?

La thyroïde est une glande en forme de papillon située à la base du cou, entre la peau et le larynx. Malgré sa petite taille et son faible poids (moins de 20g) c’est un organe très important qui contrôle notre métabolisme et le fonctionnement normal de chaque cellule de l’organisme.
Elle fabrique des hormones thyroïdiennes qu’elle sécrète dans la circulation sanguine :

  • la triiodothyronine (T3) ;
  • la thyroxine (T4), qui peut être modifiée en T3.

La synthèse de ces hormones nécessite de l’iode. Il y a 4 atomes d’iode dans chaque molécule de thyroxine, d’où l’abréviation T4 et trois dans les molécules de triiodothyronine (d’où T3).

Schéma de fonctionnement de la thyroïde

Cop. Ameli santé

Les niveaux de T3 et T4 dans le sang sont maintenus dans une limite très stricte par l’hormone TSH (Thyroid-Stimulating Hormone) produite dans le cerveau par l’hypophyse. Et l’hypophyse est elle-même contrôlée par l’hypothalamus, petite structure du cerveau située au-dessus d’elle, qui libère la TRH (Thyrotropin Releasing Hormone) régulant la sécrétion de TSH.

Les hormones thyroïdiennes sont très importantes, car :

  • elles régulent le métabolisme des cellules de notre corps ;
  • elles contrôlent l’énergie musculaire et la température du corps ;
  • elles modifient l’humeur ;
  • elles agissent sur le rythme cardiaque, la motricité du tube digestif etc. ;
  • elles ont un rôle dans l’utilisation et la transformation des glucides, des lipides et des protides issus de l’alimentation ;
  • chez l’enfant, elles participent à la croissance et au développement du corps.

Source : Ameli santé

Quelles sont les maladies  liées à la thyroïde ?

  • On parlera d’hypothyroïdie ou hyperthyroïdie selon que la sécrétion des hormones thyroidiennes est insuffisante ou à l’inverse trop importante.
  • Nodules de la thyroïde
  • Cancers de la thyroïde
  • Maladies inflammatoires de la thyroïde : on parlera alors de thyroïdite

 

Sources : Figaro santé

A consulter dans nos collections :

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *