Le coronavirus : quelques repères

- temps de lecture approximatif de 5 minutes 5 min - par scorroyer

Covid-19 : le coronavirus le plus dangereux du 21 ème siècle ?

coronavirus-4817450_1920
coronavirus-4817450_1920

Le contexte

Le 31 décembre dernier, l’organisation mondiale de la santé (OMS) recevait une alerte des autorités chinoises signalant le développement d’une série de cas de pneumonies d’origine non identifiée.

Depuis plus d’un mois, celui que l’on appelle « Covid-2019 » (ex 2019-n COV) s’est propagé, du marché aux animaux et aux poissons de la ville chinoise de Wuhan, où les premiers cas ont été détectés, à d’autres pays d’Asie et du monde.

Alors que les premiers cas de contamination en France ont eu lieu dans la station des Contamines Montjoie il y a quelques jours, quelles sont les dernières informations concernant ce coronavirus, et quels sont les risques de contaminations ?

Voilà les questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Un coronavirus est un virus qui peut infecter l’animal ou l’homme, et peut être à l’origine de nombreuses maladies, allant du rhume à des infections respiratoires graves. Son nom est lié à la forme de couronne qu’ont les protéines qui l’enrobe.

coronavirus chine virus maladie contagieuse

Les précédents

Comme le rappelle l’Inserm, même si ces virus sont le plus fréquemment bénins, il existe deux cas précédents de coronavirus aux conséquences parfois mortelles au 21ème siècle :

  • Le SRAS-CoV (coronavirus syndrome respiratoire aigu sévère) dont l’origine avait elle aussi été détectée en Chine en 2002, avec plus de 8 000 cas avérés, dans 30 pays, et entraînant le décès de 774 personnes.
  • Le MERS-CoV (coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient), qui a débuté en Arabie-Saoudite en 2012. 1589 cas avaient étés répertoriés, dans 26 pays, entraînant 567 décès.

Les trois coronavirus que nous évoquons ont une origine animale, et ont subi des mutations génétiques.  Les deux ci-dessus ont eu comme réservoir la chauve-souris. Ils ont ensuite été transmis à d’autres animaux, comme la civette pour le SRAS, avant d’être transmis à l’homme.

« Les études ont montré qu’en deux mutations, le virus du Sras, qui infectait les civettes, pouvait devenir infectieux pour l’homme » indique Arnaud Fontanet, directeur de l’unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l’Institut Pasteur de Paris.

En analysant sa séquence génétique, on sait maintenant que Covid-2019 est un virus très proche du Sras. « Il est très probable qu’il ait le même réservoir naturel, c’est-à-dire les chauves-souris. En revanche, on ne connaît pas encore quel est l’animal qui a fait le lien entre les chauves-souris et l’homme » précise encore Arnaud Fontanet.

Le jeudi 30 janvier, l’Organisation Mondiale de la Santé a annoncé que l’épidémie représentait une urgence de santé publique de portée internationale.

Mercredi 18 février, plus de 9 000 cas de contaminations étaient avérés en Chine, 19 en Thaïlande, 8 aux Etats-Unis, et 12 en France. Parmi ces 12 personnes, 1 patient, touriste chinois est décédé, 4 patients sont encore hospitalisés, et les autres sont sortis.

Au Japon, 3 passagers français du bateau le « Diamond Princess » ayant subi des tests qui se sont révélés positifs au coronavirus « Covid-19 » sont hospitalisés mais ne présentent  « quasiment pas de symptômes » selon Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

sécurité informatique anti-virus téléchargement images photos gratuites libres de droits

Les symptômes du virus

En France, la vigilance est de mise pour les personnes ayant récemment voyagé en Asie, et présentant les symptômes suivants :

  • Une fièvre supérieure à 37,5 °C
  • Une toux sèche ou grasse
  • Des frissons
  • Des courbatures
  • Une fatigue inhabituelle
  • Des maux de tête
  • Des difficultés respiratoires : respiration sifflante, bruyante, laborieuse à l’effort…

Ces symptômes sont similaires à ceux de la grippe, donc si vous n’avez pas voyagé en Chine récemment, pas de panique !

 

La contagiosité du coronavirus

Pour savoir si un virus est dangereux, nous avons besoin de connaître son taux de létalité (capacité à tuer), son taux de complication (capacité à créer des cas graves) et son taux de transmission (capacité à passer d’une personne à l’autre).

En Février 2020, 75199 cas ont étés recensés. La grande majorité se situe en Chine. Parmi elles, 2012 sont décédées et plus de 15084 sont guéries.

Comme l’affirme le docteur Michael J. Ryan, directeur exécutif du programme d’urgence de l’Organisation mondiale de la Santé, « Nous savons que beaucoup des malades sont touchés par une forme mineure de l’infection, mais que 20% sont des cas sévères et 2% sont décédés. »

Concernant le Sras, 50% des cas s’étaient avérés être des cas sévères. 2% de taux de mortalité. C’est beaucoup moins que le Sras, qui avait fait 774 morts pour 8098 personnes contaminées.

Le taux de létalité de Covid-19 est estimé à environ 43% chez les plus de 60 ans, et 13% chez les moins de 60 ans. C’est moins que le virus africain Ebola dont le taux moyen de létalité était estimé à 25%.

En France, à titre de comparaison, le virus de la grippe a un taux de létalité d’environ 0,3%.

 

Les perspectives à court terme

Un quatrième avion va rapatrier des ressortissants français de Chine ce dimanche, ils subiront des tests, et séjourneront probablement dans le Calvados lors de leur arrivée et de leur mise quarantaine.

A Aix-en Provence, il reste encore 35 personnes mises en quarantaine, elles devraient sortir de leur lieu de confinement dimanche 23 février.

Le nouveau ministre de la santé Olivier Véran a affirmé le 18 février sur France Inter que « le risque de pandémie est crédible, mais la France est prête. »

L’institut Pasteur collabore actuellement à la recherche d’un vaccin contre le coronavirus chinois.

L’ Inserm a convié ses chercheurs pour répondre aux nombreuses interrogations et faire un point sur l’actualité autour de l’épidémie de coronavirus le 31 janvier 2020 :

https://www.facebook.com/inserm.fr/videos/604307303462713/

 

Vous pouvez consulter les dernières réponses du Guichet du savoir, le service de questions / réponses de la Bibliothèque de Lyon :

 

Et pour terminer, voici les documents sur les virus disponibles à la bibliothèque municipale de Lyon.

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *