Johnny Cash « Cash unearthed »

- Modifié le 09/01/2018 par Département Musique

«Hello ! I'm Johnny Cash...»

Johnny Cash "Unearthed"
Johnny Cash "Unearthed"

https://www.theparisreview.org/blog/wp-content/uploads/2016/11/johnny-cash.jpeg

Johnny Cash naît le 26 février 1932, pendant la Grande Dépression, dans une famille pauvre et rurale d’origine écossaise de Kingsland, Arkansas, États-Unis.

 

https://i.pinimg.com/736x/0c/8f/44/0c8f44edc5c3063dcefd88803bf8d4aa--arkansas-depression.jpg

 

Dès l’âge de cinq ans, il travaille avec sa famille dans les champs de coton à Dyess en Arkansas et y est imprégné des chants des travailleurs.

 

https://www.sciencesetavenir.fr/assets/inline-img/2017/09/04/w453-84120-chinois-dans-champs-de-coton.jpg

Suite à la mort tragique de son grand frère, Johnny Cash s’emplit de culpabilité, il est persuadé qu’il aurait pu éviter cela.

En 1954, il est accepté par la maison de disques de Sam Phillips, berceau du rock ‘n’ roll. Il fait ses premiers concerts avec Elvis Presley et Jerry Lee Lewis.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/516KX0P1BGL.jpg

 

Cry, Cry, Cry – Johnny Cash.

 

https://i.ytimg.com/vi/GRdakA0hLl8/maxresdefault.jpg

 

The Million Dollar Quartet Down By The Riverside.

 

Mais le succès a ses revers.

Au début des années 1960, Cash tombe dans l’alcool, la drogue notamment pour tenir lors des longues et difficiles tournées : 300 spectacles par an.

Le début de la chute ….

Bien que perdant peu à peu tout contrôle sur sa vie, Cash reste très productif et les succès continuent.

 

Mais, passons les détails.

 

Pour se soigner, vers 1967, « il demande à être enfermé dans une pièce. Quand il en sort, mains en sang et ongles arrachés d’avoir griffé les murs des jours durant, il est sauvé ».

La légende Man In Black est née.

https://news.bandsintown.com/wp-content/uploads/2015/12/johnny_cash_header_sandy_Speiser.png?w=745&s=3ea5aa7eceb007b8ceefea440b21109c

Johnny Cash – Man in Black (from Man in Black: Live in Denmark).

June Carter a été très présente, avant durant et après, pour le soutenir.

June est une personne atypique de l’époque. Elle est chanteuse, compositrice de country. Etant divorcée et artiste elle subit les foudres des gens pour qui la religion n’est qu’un tribunal des mœurs.

http://artist2.cdn107.com/e4a/e4a7fc551a051474d523f834f4d9ecb1.jpg

It ain’t me babe – Johnny Cash & June Carter Cash.

Reprise de Bob Dylan, artiste mis en avant par Cash.

https://i.ytimg.com/vi/HL1LC25m-yM/maxresdefault.jpg

 

Maintenant, c’est au nom de Dieu qu’il affiche son combat pour les opprimés de la société. Cash pense que c’est cette révélation qui l’a sauvé.

Alors, il se produit à At Folsom Prison.

Sa maison de disque lui interdit de jouer là-bas. Protestant que dans son public, Cash a des familles de bons chrétiens qui vont être offusquées. Johnny Cash s’en moque et part chanter en prison.

« Mon corps se trouve peut-être entre les murs d’une prison,

Mais le Seigneur a libéré mon âme… ».

https://flavorwire.files.wordpress.com/2010/02/johnny-cash-folsom-prison-screening.jpg

Johnny Cash Prison concert.

 

Puis Johnny Cash poursuit son chemin avec June.

 

En 1972, entre autre, il rencontre Richard Nixon, à la Maison-Blanche. Prié par le président de chanter des chansons qui se moquent des manifestants anti-guerre, il refuse et les remplace notamment par The Ballad of Ira Hayes.

http://www.californiaindianeducation.org/native_american_veterans/indian_war_veterans/ira_hayes_photos/Ira_Hayes_WW2_Flag.jpg

The ballad of Ira hayes.

 

Puis vers les années 2000, Rick Rubin produit un coffret de Johnny Cash.

Rick Rubin a travaillé avec Metallica, ACDC, Red Hot Chili Peppers et d’autres encore.

https://sslb.ulximg.com/image/405x405/artist/1466628392_c8471e6c39a0caa37dd7094af28c512a.jpg/6131fe3ec2298ac27d33191f90000702/1466628392_7fa2850da068c2ba62e72f852c67fa3e.jpg

Rick Rubin

 

Le nom de ce coffret est Unearthed. « Il regroupe des prises alternatives et inédites des grandes chansons de Cash ainsi qu’un album de chansons de Gospel et d’une compilation de ses meilleurs titres. »

 

http://chicksolutions.com/albums/johnny_cash/IMG_20130126_094023.jpg

Ce coffret est un bijou, une bible de l’auteur de musique country américaine, rock’n’roll, blues, folk.

On y retrouve tous ses thèmes : la douleur, l’affliction morale, la rédemption, l’engagement politique … et Dieu.

Et on y entend des duos et des reprises très surprenantes.

http://img0.etsystatic.com/il_430xN.60391712.jpg

One Johnny Cash

 

Par exemple, ce duo avec Joe Strummer : Redemption Song.

https://i.ytimg.com/vi/BcNnKNN8wDo/hqdefault.jpg

Ou encore avec Nick Cave : I am so Lonesome I could Cry.

https://scontent-sea1-1.cdninstagram.com/t51.2885-15/s480x480/e15/11378519_1449243802059367_822489369_n.jpg?ig_cache_key=MTAwMjI2MjAyODY1MjQwNTUxMQ%3D%3D.2

Dans ce coffret la force brute de Cash est là, sa guitare, sa voix, sa profondeur sautent aux oreilles et réveillent nos sentiments les plus profonds.

Cash sur ce travail de relecture de son œuvre dira :

« J’ai retrouvé dans ces enregistrements, en reprenant ces vieilles chansons, la sensation que j’avais lorsque je chantais sur le porche de ma maison en Arkansas, enfant ».

Donc coffret à emprunter de toute urgence.

On peut entendre la fameuse chanson Hurt où le clip est un résumé de la vie du chanteur.

 

http://somethingelsereviews.com/wp-content/uploads/2015/02/Johnny-Cash-Hurt.png

 

Johnny Cash – Hurt (Official Video) HD

Cash meurt le 12 Septembre 2003.

Pour aller plus loin encore, vous pouvez aussi voir le film Walk the line, relatant le début de la carrière du chanteur.

https://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Visual_Principal_340/8/5/0/3344428023058/tsp20120928082740/Walk-the-line.jpg

 

Johnny Cash I Walk the Line

Voir aussi Johnny Cash : l’autobiographie

 

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41QFZ4116NL._SX327_BO1,204,203,200_.jpg

Et pour conclure ce petit topo voila Highway Patrolman par Cash et sa reprise par Springsteen dans l’album Nebraska.

 

https://cps-static.rovicorp.com/3/JPG_400/MI0003/879/MI0003879160.jpg?partner=allrovi.com

 

https://www.ioby.org/files/styles/gallery_large/public/johnnycash33-x600_0.jpg?itok=5Pg5uliw

http://cdn03.showbizz.net/wp-content/uploads/2015/02/johnny_cash_june_carter-1460x950-1423758970.jpg

 

Voir dans le catalogue

Partager cet article

Poster un commentaire

2 thoughts on “Johnny Cash « Cash unearthed »”

  1. Bravo d’avoir « déterré » cette somme représentant parfaitement le travail effectué par Cash & Rubin dans la série American Recordings.
    Un conseil à tout les lecteurs de la BML : ne vous laissez par impressionner par le volume de ce coffret.
    Empruntez-le et plongez-vous dedans sans retenue : tout est bon !

    1. Département Musique dit :

      Merci de ce soutien et de ce conseil avisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *