1951

- temps de lecture approximatif de 2 minutes 2 min - par kvaragnac

C’est l’année de création du concours international de beauté Miss Monde, le plus important en nombre de pays participants devant les concours Miss Univers et Miss Terre. Trente et un ans plus tôt, la France couronnait sa première Miss.

Miss/ Pixabay
Miss/ Pixabay Miss/ Pixabay

A l’heure où la parole des femmes se fait de plus en plus forte face aux violences qu’elles subissent au quotidien, ces concours qui célèbrent principalement la beauté du corps féminin ne sont-ils pas dépassés ?

La controverse suscitée par ce genre de concours n’est pas nouvelle. Chaque année, les mouvements féministes et quelques personnalités  dénoncent l’image sexiste et dégradante que véhiculent ces concours. Sylvie Tellier, actuelle présidente de la société Miss France déclare quant à elle, que le concours de beauté est « une façon pour les jeunes femmes de revendiquer une certaine liberté ». Certes, sélectionner une Miss ne se réduit pas uniquement à choisir une personne en fonction de critères esthétiques. Certains concours de beauté sont l’occasion de mettre en lumière des situations féminines particulières à travers le monde :

– le concours des Miss Monde Fauteuil roulant  s’adresse aux femmes handicapées

– le concours Miss Curvy est réservé aux femmes rondes

– le concours Miss Tiffany Universe (Thaïlande) pour les transsexuels

– le concours Landmine met en avant les femmes mutilées par des bombes anti personnelles

D’autres concours affichent clairement une revendication religieuse en riposte aux concours de beauté occidentaux. Le concours de Miss Monde Muslimah défend « une image moderne de la femme musulmane ». Le concours Miss Beauté morale (Arabie Saoudite) ne prend pas en compte des critères physiques.  Les participantes y sont intégralement voilées et jugées selon leurs valeurs morales islamiques.

D’autres encore laissent pantois. Que penser en effet du concours de Miss Bum Bum au Brésil qui récompense le plus beau fessier féminin du pays ou du concours de Miss Plastic en Hongrie qui sélectionne des femmes ayant subi une opération chirurgicale esthétique ?

Selon Christine Bard, historienne spécialiste du féminisme, les concours de beauté sont exhibitionnistes, discriminatoires et opprimant pour les femmes par les diktats de beauté qu’ils diffusent. Ils sont révélateurs d’une certaine ambivalence chez les femmes qui tout en obéissant à des modes de pensées et des comportements ancrés aspirent à l’égalité et au changement.

L’Affaire Harvey Weinstein n’a pas entamé le succès de la récente élection de Miss France 2018, suivie par plus de sept millions de téléspectateurs, ce qui montre combien les débats suscités par les concours de beauté sont loin d’être tranchés.

 

Pour aller plus loin :

Faut-il supprimer les concours de beauté. Article de Juliette Marie parue dans Usbek et Rica

Femme absolument : le nouveau féminisme. Ouvrage de Adeline Fleury

Histoire des femmes dans la France des XIXe et XXe siècle. Ouvrage de Christine Bard

Partager cet article

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *