logo-article

Uniques. Cahiers écrits, dessinés, inimprimés

catalogue d'exposition sous la direction de Thierry Davila

des esquisses, des écrits comme des œuvres dans des cahiers /petit format/ grands carreaux/ 96 pages

Il y a des illustrations de moucherons dignes des Naturalia et mirabilia dans les carnets de l’écrivain Johann Wolfgang Von Goethe  (1749-1832).

Du blanc au centre des carnets manuscrits signés par l’artiste Peter Downsbrough (1940-…).

Plus de blanc du tout dans les cahiers du critique d’art Walter Benjamin.

Des pensées comme des dessins dans les carnets du philosophe Philippe Lacoue-Labarthe (1940-2007).

Ces cahiers, carnets sont les carnets d’esquisses de penseurs. Leurs ateliers. Ils sont aussi l’empreinte de la mesure physique de la page, du geste de la pensée, d’un fond graphique propre au dessin et à l’écriture. Ils sont avant tout, matériellement, des lieux de pensées de ces artistes, philosophes ou écrivains.

« Écrire et dessiner sont identiques en leur fond » disait Paul Klee.

Échappés des circuits d’édition classiques donc de diffusion, ils ont circulés de la main à la main, d’un lieu intime à un autre.

Ils sont le geste spontanés, le laboratoire et la recherche.

Ils sont le « en cours ».

Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que les dessins préparatoires au œuvres finalisées des plus grands maîtres sont des œuvres à part entière, matérialisant le processus créatif de l’artiste. Il en est de même pour les carnets ou cahiers de dessin des artistes présentés ici.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *