logo-article

Une faim d’abîme

La fascination de la mort dans l'écriture contemporaine

Betty Rojtman

Un essai enlevé sur la fascination de la mort dans la pensée contemporaine.

Betty Rojtman analyse les œuvres de Kojève, Bataille, Derrida, Blanchot, Lacan, à l’aune de leur « faim d’abîme ». Dans un monde désormais sans Dieu, c’est la mort qui est « venue occuper la case vide, le champ muet de la théologie ». Et ce n’est pas sans une fascination qui fait évoquer à l’auteur une « passion sans salut ». Professeur émérite à l’Université hébraïque de Jérusalem et fine connaisseuse de  la kabbale, elle esquisse en épilogue un parallèle avec la mystique juive, qui célèbre pareillement « la fragilité miraculeuse de l’humain » et « la convergence nécessaire du vide et de la vie ».

 

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *