logo-article

Tremen

Pim Bos

Un album muet qui en dit long...

Court album sans aucun texte aux superbes dessins réalistes en noir et blanc, Tremen met en scène robots, androïdes, formes de vie hybrides, dans un style totalement personnel, et néanmoins truffé de clins d’œil aux anciens comme Druillet ou Moebius.
Le lecteur-spectateur est scotché par ces tableaux successifs qui suivent le périple d’un inconnu dans un environnement étrange et souvent hostile.

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *