logo-article

The machine that made us

Flotation Toy Warning

Ceux qui avait découvert Flotation Toy Warning avec leur premier album "Bluffer's Guide to the Flight Deck" n‘avait pas oublié les sensations suscitées à l’époque par le groupe londonien, sensations restées intactes et renouvelées 13 ans plus tard avec leur deuxième album "The Machine That Made Us".

D’un naturel perfectionniste, le groupe était ressorti de l’enregistrement de leur premier album fragilisé par des remises en question incessantes mettant à mal leurs relations jusque-là amicales. Chacun était alors retourné à son emploi et à sa vie de famille.

Mais c’était sans compter sans l’acharnement de leur label, le bordelais Talitres, bien conscient de l’émoi suscité par les ritournelles des londoniens et l’impatience de ceux qui s’en était délecté. Flotation Toy Warning est donc de retour 13 ans plus tard sans que les années aient eu de prise sur leur univers onirique aux références steampunk. En véritables alchimistes, les britanniques nous replongent avec The machine that made us au cœur de leur pop de chambre céleste aux arrangements (dont des boucles inédites chez eux) et orchestrations évanescentes sur laquelle le chanteur et frontman Paul Carter chante de sa/ses voix incomparable-s des textes empreints d’un humour tout british. Juste unique.

 

Pour les abonné-es BML, l’album est également disponible en streaming illimité sur 1DTouch.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *