logo-article

Soixante-douze heures

Marie-Sophie Vermot

Dans 72 heures, Irène, 17 ans, devra confirmer sa décision d'accoucher sous X.

Lorsque le récit commence, Irène est à la maternité. A 17 ans, elle vient d’accoucher d’un petit garçon, et, comme elle l’a décidé dès le début de sa grossesse, elle accouchera sous X.

Mais il y a ce délai légal de 72 heures avant que la procédure ne soit définitivement enregistrée. 72 heures pendant lesquelles Irène nous raconte l’histoire de cette grossesse et nous amène à entendre sa voix de toute jeune femme, ses doutes, et les combats à mener pour que cette voix soit entendue par son entourage et par la société.

Comme dans de précédents romans autour de problématiques adolescentes (grossesse, anorexie, relation mère-fille), Marie-Sophie Vermot a à coeur de faire entendre l’intime pour déconstruire les jugements hâtifs.

La construction du récit maintient l’intérêt du lecteur en l’amenant, régulièrement, à remettre en cause ses jugements sur les personnages. Elle rend compte habilement de la fébrilité de ces 72 heures, quand, au bout, la décision sera irrévocable.

Un beau roman pour ados et adultes.

 

 

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *