logo-article

Romain Gary s’en va en guerre

Laurent Seksik

Un voyage dans l'enfance de Romain Gary et la vie dans le ghetto de Wilno (aujourd'hui Vilnius) dans les années 20.

Wilno, les 26 et 27 janvier 1925. Romain Gary n’est encore que Roman Kacew. Il a 10 ans et vit avec sa mère, Nina. Son demi-frère Joseph est mort quelques mois plus tôt, son père est parti du foyer conjugal. Nina doit désormais élever son fils seule. Elle rêve de l’emmener à Paris où ils seraient accueillis à bras ouverts et où Roman pourrait devenir diplomate. Arieh Kacew, le père, doit annoncer à son fils qu’il quitte définitivement la maison pour fonder un autre foyer. Roman pense qu’en regagnant l’amour de son père celui-ci reviendra.

Ce livre d’exofiction est moins une biographie de Romain Gary qu’une évocation de la vie dans le ghetto de Wilno. Une vie marquée par la pauvreté et les pogroms passés. La population juive de Wilno subit la situation avec fatalité : pourquoi partir alors qu’on a toujours vécu là ? Seule la fantasque et exubérante Nina ne se résigne pas.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *