logo-article

La libération animale

Peter Singer

Retour sur ce classique plus qu'actuel !

C’est en 1975 que Peter Singer, philosophe australien et professeur de bioéthique à Princeton, a écrit cet ouvrage traduit depuis dans plus de vingt langues et réédité en 2012.

La thèse défendue par Peter Singer n’est pas lié aux « droits » des animaux non-humains mais plutôt à leur souffrance qui devient un critère moralement important : c’est-à-dire les considérer comme des êtres sensibles sans mépriser leurs intérêts les considérant de manière égale.

Éloigné de la notion de spécisme (tous les animaux sont égaux), c’est au travers de leur utilisation comme cobayes dans la recherche scientifique, des traitements qui leur sont infligés dans l’élevage intensif et donc à l’ombre de la domination de l’homme sur ces derniers, que l’auteur tente de déclencher une prise de conscience.

Base de réflexion de bon nombre d’associations de défense des animaux aujourd’hui, le projet de cet ouvrage est avant tout de changer notre façon de percevoir et de traiter les animaux quelle que soit leur espèce.

Un livre incontournable pour quiconque voulant se poser les bonnes questions sur la condition animale.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *