logo-article

Pension complète

Jacky Schwartzmann

Au départ, il y a l’idée de vendre du papier peint motif tapis marocain depuis le Luxembourg.

Pour Dino, le protagoniste de Pension complète, le dernier livre de Jacky Schwartzmann, c’est l’occasion de quitter sa banlieue lyonnaise et son milieu pour vivre avec Lucienne, une riche Luxembourgeoise de 32 ans son aînée. Alors qu’il vit dans le luxe, même s’il a conscience de ne pas appartenir totalement à ce monde, Dino va perdre un par un tous ses avantages et finir dans un camping dans le sud.

Le ton de Schwartzmann oscille entre dérision et observation acérée, le constat de nos absurdités, tout en délivrant des réflexions sur le changement de classe sociale, l’amitié et une peinture de l’écrivain goncourisé assez inquiétante. Dans ce roman, les morts ont un aspect aussi bien élégant que grotesque. Dino tente de retrouver le contrôle sur sa vie, alors que tout l’invite à se laisser faire, et l’auteur se plaît à le torturer avec tendresse. D’un personnage qui aurait pu facilement être un cliché, Schwartzmann en fait un héros qui n’a pas oublié d’où il vient et se débat dans ses contradictions.

Pension complète fait rire, se moque de beaucoup de choses mais sans cynisme et avec une énergie décapante, le tout sous le soleil de La Ciotat.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *