logo-article

Ordre et progrès

Orval Carlos Sibelius

Pour son cinquième album, Orval Carlos Sibelius décide de mettre de côté la langue anglaise et de revenir à sa langue maternelle, le français, pour un ovni musical qui nous plonge dans les abîmes du rock psychédélique.

 

 

Sous le pseudonyme d’Orval Carlos Sibelius, on trouve Axel Monneau. Il débute sa carrière solo en 2006. En parallèle, on le retrouve dans le groupe de folk Centenaire comme guitariste le temps de deux albums (Centenaire et the Enemy) mais également dans le groupe de rock indépendant Kimmo. Le deuxième album solo « Super Forma » prendra plus de temps que prévu et sa sortie en 2013 sera récompensé par un certain succès.

Pour son nouvel album « Ordre et progrès », il s’entoure de musiciens issus de la scène noise et post-rock et signe sur le label  de rock indépendant français  Born Bad. Les expériences sonores y sont toujours présentes. Les textes sont tout aussi éblouissants que désespérés avec quelques envolées énigmatiques qui cultivent  l’étrange inquiétude qui se dégage de l’album. Le chant distancié  accompagne la musique aux orchestrations exubérantes avec quelques touches d’électro que n’auraient pas reniées les grands maitres de la musique krautrock.

Pour les abonnés de la BML, Ordre et progrès est disponible en streaming gratuit illimité sur 1DTouch.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *