logo-article

Noire n’est pas mon métier

Sur une idée d'Aïssa Maïga

16 actrices noires témoignent sur leur parcours en tant que femmes, mais aussi en tant que racisées, dans un paysage audiovisuel français encore pétri de préjugés racistes et coloniaux.

« Quelle actrice noire ou métisse n’aura pas, en ouvrant un scénario, en se rendant à un casting, en rencontrant un(e) metteur(e) en scène, fait l’expérience amère d’un regard à la fois sexiste et raciste posé sur son corps, sa culture d’origine, son appartenance réelle ou supposée à un groupe ethnique ? Combien de réflexions blessantes, de plaisanteries douteuses, d’affirmations ineptes entendues ? »

C’est à la fois un questionnement douloureux et un constat affligeant que pose Aïssa Maïga dans ce documentaire où se livrent chacune à leur façon des actrices au parcours personnel et professionnel souvent bien différent, mais avec en fil rouge les difficultés diverses qu’elles rencontrent, invariablement liées à la couleur de leur peau et à leur genre.

Noire n’est pas mon métier est un ouvrage édifiant qui a pu permettre, à l’instar du documentaire d’Amandine Gay Ouvrir la voix, de diffuser la parole de ces femmes qu’on discrimine et qu’on écarte. C’est aussi une ode au courage, à l’humour, et à la persévérance de celles qui, malgré tout, ne baissent pas les bras et offrent une lecture du monde plus ouverte et diversifiée, essentielle à la construction d’une société plus juste et égalitaire.

Voir dans le catalogue de la BML

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *