logo-article

Moi, Simon 16 ans homo sapiens

Becky Albertalli

Paru pour la première fois en 2015 sous le titre "Moi, Simon 16 ans homo sapiens", puis réédité en 2018 sous le titre "love, simon", suite à son adaptation cinématographique par Greg Berlanti, le premier roman pour ado de l'autrice Becky Albertalli se révèle à la fois fluide et touchant, facile à lire, et suffisamment dynamique pour nous tenir en haleine d'un bout à l'autre du roman .

Simon est un adolescent de 17 ans qui vit à Shady Creek, dans la banlieue d’Atlanta. Elève au lycée, il est entouré par ses amis de toujours, Nick et Leah, et de nouveaux venus comme Abby. Sa vie est plutôt tranquille mais quand il fait la connaissance de Blue, via le réseau anonyme Trumblr, les mails quotidiens qu’ils s’envoient deviennent vite une activité addictive. Peut-il tomber amoureux d’un garçon qu’il n’a jamais vu ? Et quand son homosexualité est exposée au grand jour, comment gérer le regard des autres ? Simon n’a alors d’autre obsession que de découvrir l’identité de son amoureux secret…

Moi, Simon 16 ans homo sapiens est un roman pour ado qui traite de manière directe les thèmes de l’homosexualité et les difficultés adolescentes de l’assumer et la dévoiler. Malgré un entourage aimant et sécurisant, c’est avant tout à soi de s’accepter. Si comme moi, vous vous attachez à Simon et à ses amis, je ne peux que vous recommander de lire l’histoire de son amie Leah dans le roman Leah à contretemps écrit de la même autrice. Un autre volet coloré et attachant de l’adolescence d’aujourd’hui.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *