logo-article

L’Homme Nu

La dictature invisible du numérique

Marc Dugain et Christophe Labbé

En seulement deux décennies Google, Apple, Facebook et Amazon ont révolutionné nos vies et façonné une société du numérique. Mais en livrant jour après jour nos données personnelles, sommes- nous encore en mesure d’échapper au contrôle des Big Data ? L’homme numérique serait-il devenu un homme « nu » ? C’est la conviction du romancier Marc Dugain et Christophe Labbé, journaliste d’investigation.

Après le traumatisme des attentats de Septembre 2001 le gouvernement américain, en s’appuyant sur les nouvelles technologies, tente pour des raisons de sécurité, de contrôler et de surveiller le maximum d’échanges, via la NSA . Avec le concours des géants du numérique, il est désormais possible de collecter, de traiter des millions de données …mais aussi de les revendre avec une haute valeur ajoutée à des sociétés commerciales.

Et c’est souvent l’internaute lui-même, en acceptant de laisser ses données personnelles sur Internet qui se transforme en cible publicitaire. Dès lors, difficile d’échapper non pas à Big Brother, mais plutôt à Big Mother qui analyse si bien nos goûts, nos habitudes, nos centres d’intérêt, et qui anticipe nos moindres désirs. Elle nous facilite la vie quotidienne, nous prend en charge…jusqu’à provoquer peut-être une certaine paresse intellectuelle.

Pour échapper à cette douce dictature numérique, certains individus tentent de résister et de trouver des parades pour échapper à cette Big Mother devenue monstrueuse. Cet ilôt de résistance aurait trouvé refuge dans le Darknet, peut-être pas aussi noir qu’on le prétend …

Dans cette société où les Big Data souhaitent contrôler, maîtriser, normaliser et planifier, le hasard est devenu une menace. Plus de place pour l’imprévisible, l’inattendu… le facteur humain serait devenu trop dangereux. Dans ce contexte, même nos systèmes démocratiques risquent bien de devenir obsolètes, puisqu’ils gênent le pouvoir de ces géants qui rêveraient d’instaurer un pouvoir supra national capable de s’affranchir des états, de leurs règles et de leurs lois.

Un essai salutaire qui se lit comme un roman, incitant les « Homo Numericus » que nous sommes devenus à reprendre le contrôle de leur libre arbitre face à la puissance des algorithmes.

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Type :
Thème :

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *