logo-article

Le Prophète

Roger Allers

Mettre en images le livre de sagesse, simple et universel, de Khalil Gibran… un pari réussi !

Le film débute pourtant de façon assez banale, assez Disney. Une petite fille espiègle, Almitra, ne parle plus depuis la mort de son père. Sa mère, pour l’élever, fait le ménage dans la maison où est emprisonné Mustafa, un poète très respecté dans l’île d’Orphalèse, mais jugé trop subversif par les autorités. De la rencontre entre la fillette et le poète philosophe naît une amitié profonde.

L’histoire devient alors le fil conducteur d’un tout autre voyage, allégorique, intérieur, inspiré. Celui du célèbre texte de Khalil Gibran : Le Prophète.

Le film aborde les thèmes essentiels du poète libanais : la vie, l’amour, la mort, le bien et le mal, la liberté. Sous la forme de courts métrages qui s’enchaînent comme autant de perles de sagesse et réalisés par de grands noms de l’animation : Roger Allers, Tomm Moore ou encore Joann Sfar avec sa puissante allégorie du couple, chorégraphiée par Philippe Découflé.

Une diversité, un foisonnement artistique, parfois déconcertant, mais dont l’ensemble porte un vrai souffle de sagesse, une poésie de l’âme, rarement réservée à un jeune public.

 

Film d’animation.

A partir de 9 ans

Voir dans le catalogue de la BML

Tags

Partager

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *